défenseure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XXe siècle) Dérivé de défenseur avec le suffixe -eure. Son origine est québecoise.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
défenseure défenseures
\de.fɑ̃.sœʁ\

défenseure \de.fɑ̃.sœʁ\ féminin (pour un homme on dit : défenseur)

  1. Femme dont le métier est de défendre des personnes.
    • La défenseure des enfants peut être sollicitée directement et est habilitée à aborder les cas de violations individuelles et collectives du droit des enfants. — (Raymonde Bichart, Valérie Beal, Marie Péan, IFSI l’épreuve écrite de culture générale concours 2012, page 24)
  2. (Sport) Dans différents sports collectifs, poste arrière dont l’affectation revient à empêcher l’équipe adverse de marquer.
    • La Fédération de foot continue ainsi d’employer des masculins pour sélectionneur et entraîneur, tandis qu’elle opte pour le faux féminin défenseure. Libé franchit le Rubicon pour ce dernier mot (adoptant défenseuse), mais la rédaction ne le fait pas pour entraîneure (qu’elle prononce comment  ?). Le journal l’Equipe a hésité : après avoir utilisé défenseure, il utilise désormais défenseuse. — (Éliane Viennot« “Gardienne”, “buteuse”, “entraîneure”  : juste une question de vocabulaire ? », dans Libération, 17 juin 2019 [texte intégral])

Notes[modifier le wikicode]

La féminisation des noms de métiers et de fonctions est un sujet débattu dans la francophonie :

L’avis des grammairiens est parfois différent. Grevisse consacre un chapitre à la féminisation dans Maurice Grevisse, Cédrick Fairon, Anne-Catherine Simon, Le Petit Bon usage de la langue française, De Boeck Supérieur, 2018, p. 513.

Synonymes[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]