défenseuse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1760) Dérivé de défense avec le suffixe -euse.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
défenseuse défenseuses
\de.fɑ̃.søz\
La défenseuse (sens 3) Wendie Renard

défenseuse \de.fɑ̃.søz\ féminin (pour un homme on dit : défenseur)

  1. Celle qui défend quelqu’un ou quelque chose qui est attaqué.
    • Reine non ſeulement défenſeuſe de la Foi, par un Titre héréditaire, mais Mére Nourrice de l’Egliſe par un ordre extraordinaire de la Providence. — (Antoine Court de Gébelin, Histoire des troubles des Cévennes ou de la guerre des Camisars, sous le règne de Louis le Grand, tome 2, Pierre Chrétien, Genève, 1760, page 207)
      Reine non seulement défenseuse de la foi, par un titre héréditaire, mais mère nourrice de l’Église par un ordre extraordinaire de la providence.
    • Nous nous excusons d’avoir inventé le barbarisme défenseuse pour rendre le mot defensora. — (Féminisme, dans Le Cri de Paris, 10 mars 1918 [texte intégral])
    • Défenseuse n’est pas un terme reconnu par le dictionnaire de l’Académie française – la féminisation des mots ressemble, quai de Conti, à un futur qui ne passe pas. Pourtant, Alain Finkielkraut bénéficie d’une ardente défenseuse : Élisabeth de Fontenay. Cette ancienne professeure de philosophie, devenue chantre de la condition animale, vole au secours de son poulain dès qu’il s’emballe. — (Antoine Perraud, Le jeudi noir d’Alain Finkielkraut, dans Mediapart, 31 janvier 2016 [texte intégral])
    • Deuxièmement, si les inconditionnels d’«autrice» sont logiques avec eux-mêmes, ils doivent également s’attaquer à tous les autres féminins illogiques. Or, j’aimerais bien voir s’ils sont tout aussi prêts à dire «une assureuse», «une défenseuse», «une entrepreneuse», «une gouverneuse», «une metteuse en scène», «une procureuse», «une réviseuse», «une superviseuse», «une vainqueuse». Parce qu’en français, lorsqu’un nom est dérivé d’un verbe, c’est la terminaison en «euse» et non en «eure» qui est logique. Préférer «assureure» ou «réviseure», c’est se ranger du même côté que ceux qui préfèrent «auteure». — (Steve Bergeron, Un instant, les autrices !, dans Le Soleil, 6 mai 2019 [texte intégral])
    • Emmanuel Macron a l’intention, sur proposition du premier ministre, Edouard Philippe, de nommer Claire Hédon, présidente de l’association ATD-Quart Monde, en tant que Défenseuse des droits en remplacement de Jacques Toubon, a annoncé lundi 30 juin l’Elysée. — (Claire Hédon pressentie pour remplacer Jacques Toubon comme Défenseuse des droits, dans Le Monde, 30 juin 2020 [texte intégral])
  2. (Justice) Celle qui est chargée de la défense un accusé en justice.
    • Aussi, sa défenseuse n’est autre qu’une proche du prince Charles, qui l’a défendu lors de sa séparation avec Diana, et est également la conseillère juridique des princes William et Harry. — (Alexandra Tizio, Divorce de Haya de Jordanie et de l’émir de Dubaï : semaine décisive pour la garde de leurs enfants, dans Gala, 12 novembre 2019 [texte intégral])
  3. (Sport) Dans différents sports collectifs, poste arrière dont l’affectation revient à empêcher l’équipe adverse de marquer.
    • Fin avril, dans le podcast « Une-deux » avec le rappeur Kalash, la défenseuse Wendie Renard argumentait même pour que le football féminin ne soit plus distingué du football masculin au motif que les règles sont identiques. — (Hervé Fouillet, Le lexique de “L’Équipe” pour la Coupe du monde féminine, dans L’Équipe, 7 juin 2019 [texte intégral])
    • La Fédération de foot continue ainsi d’employer des masculins pour sélectionneur et entraîneur, tandis qu’elle opte pour le faux féminin défenseure. Libé franchit le Rubicon pour ce dernier mot (adoptant défenseuse), mais la rédaction ne le fait pas pour entraîneure (qu’elle prononce comment  ?). Le journal l’Equipe a hésité : après avoir utilisé défenseure, il utilise désormais défenseuse. — (Éliane Viennot, “Gardienne”, “buteuse”, “entraîneure”  : juste une question de vocabulaire ?, dans Libération, 17 juin 2019 [texte intégral])

Notes[modifier le wikicode]

La féminisation des noms de métiers et de fonctions est un sujet débattu dans la francophonie :

Grevisse consacre un chapitre à la féminisation dans Maurice Grevisse, Cédrick Fairon, Anne-Catherine Simon, Le Petit Bon usage de la langue française, De Boeck Supérieur, 2018, page 513.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus défenseuse figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : football, water-polo.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]