défroquer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De froc avec le préfixe dé- signifie au sens propre « dépouiller du froc », mais il n’est utilisé que figurément.

Verbe [modifier le wikicode]

défroquer \de.fʁɔ.ke\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se défroquer)

  1. (Religion) Quitter ou faire quitter l’état monastique ou l’état ecclésiastique, en parlant d’un religieux ou un ecclésiastique.
    • Cependant, mon excellent frère, je crois que pour ton bien et celui de l’Église, je devrais te défroquer, en te donnant une place dans notre garde […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Défroquer un prélat est considéré comme le châtiment le plus grave pour un ecclésiastique, déchu de tous ses droits et prérogatives de prêtre, comme celui de dire la messe, y compris en privé. — (Le Monde avec AFP, Accusé d’abus sexuels, l’ex-cardinal McCarrick défroqué par le Vatican, une première, Le Monde. Mis en ligne le 16 février 2019)
    • Ce prêtre a défroqué.
    • (Pronominal)Ce prêtre s’est défroqué.
  2. (Figuré) (Pronominal) Abandonner ses convictions, son engagement.
  3. (Vieilli) Dépouiller quelqu’un de son argent, de ses biens.
  4. (Populaire) (Pronominal) Ôter sa culotte ou son pantalon.
  5. (Québec) Retirer son manteau.

Dérivés[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]