dégouliner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français dégouler (« s’épancher »).

Verbe [modifier le wikicode]

dégouliner \de.ɡu.li.ne\ intransitif ou exceptionnellement transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Familier) Couler goutte à goutte.
    • Une petite pluie mince et tenace dégoulinait sans arrêt depuis la veille et les passants, recroquevillés sous leurs riflards, […], lui fournissaient l'impression vague de spectres titubants. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 9)
    • Du plafond avaient dégouliné sur les murs de ciment brut des filets de plâtre et ma fièvre y dessinait des formes vivantes […]. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • La respiration demeure calme, le cœur est encore bon, mais le sang lui dégouline du crâne sur le nez, dans les yeux, poisse la chemise. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Geo prit l’escalier de fer, en monta cinq marches et les dégoulina sur le ventre. — (A.-L. Dominique, Le gorille dans le Pot au Noir, Gallimard, 1955, chapitre XIII)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Île-de-France) : écouter « dégouliner [de.gu.li.ne] »

Références[modifier le wikicode]