dégueulasserie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé de dégueulasse avec le suffixe -erie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dégueulasserie dégueulasseries
\de.gœ.las.ʁi\

dégueulasserie \de.ɡœ.las.ʁi\ féminin

  1. (Populaire) Caractère de ce qui est dégueulasse.
    • Je sais que beaucoup d’entre vous, dégoûtés de l’Europe, de la grande dégueulasserie dont vous n’avez pas choisi d’être les témoins, se tournent — oh ! en petit nombre ! — vers l’Amérique, et s’accoutument à voir en elle une possible libératrice. — (Aimé Césaire, Discours sur le colonialisme, 1950, page 73)
    • La dégueulasserie et la haine peuvent, certes, aider à faire de la bonne littérature, nous le savons tous. Sous la plume de Marcela Iacub, ce n’est même pas le cas. — (Maurice Szafran, « La nouvelle affaire DSK et Marianne », marianne.net, 25 mars 2013)
  2. (Populaire) Chose dégueulasse.
    • On n'a pas envie de blablater. Il nous arrive un truc fumant, une dégueulasserie de haut style. Pour se dépêtrer d'une merderie pareille, il convient de conserver la tête froide. — (Frédéric Dard, San-Antonio : Hue, Dada !, Paris : Fleuve noir, 1977, chap. 8)

Traductions[modifier le wikicode]