déplorable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : deplorable

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin deplorabilis.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
déplorable déplorables
\de.plɔ.ʁabl\

déplorable \de.plɔ.ʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Digne qu'on pleure sur son sort ; digne de pitié.
    • Vous voyez devant vous un prince déplorable. — (Jean Racine, Phèdre, acte II, scène 2.)
    • Semblable au déplorable malade d’Edgar Poë, Durtal entendait avec terreur des frôlements de pas dans les escaliers, des cris plaintifs derrière les portes. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Ce déplorable dingo racontait sa vie. Il avait eu pour mère une démente qui se faisait appeler Madame Satan. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  2. Qui mérite d’être déploré, en parlant des choses.
    • Une pareille entreprise est une insanité ; aussi aboutit-elle à des équivoques, quand elle n'oblige pas les députés à des attitudes d'une déplorable hypocrisie. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.II, La décadence bourgeoise et la violence, 1908)
    • Il est dans un état déplorable.
    • Sa situation est déplorable.
    • Sa condition, son sort est déplorable.
  3. (Familier) Qui est très mauvais.
    • On a fait là un choix déplorable.
    • Sa conduite a été déplorable.
    • Ces peintures sont d’un goût déplorable.
    • Un élève déplorable.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]