dépopulation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de population et du préfixe dé-.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dépopulation dépopulations
\de.pɔ.py.la.sjɔ̃\

dépopulation \de.pɔ.py.la.sjɔ̃\ féminin

  1. Baisse de population d'un pays, d'une région.
    • […] ce système devait, de guerre en guerre, de proscription en proscription, de servitude en servitude, aboutir vers la fin à une dépopulation effroyable. — (Jules Michelet, Histoire de France, tome I, A. Lacroix et Cie, Paris, 1880, p. 99)
    • On vient de publier la statistique de la natalité française pendant l'année dernière. Les chiffres baissent d’année en année. La dépopulation suit sa marche avec une constance désormais certaine. — (Pierre Louÿs, Liberté pour l'amour et pour le mariage, 1900, dans Archipel, 1932)
    • Beaucoup de mes interlocuteurs me signalent encore, parmi les causes de la dépopulation du Lot, la conception qu'on a du suffrage universel en ces contrées, où l'homme politique doit accepter d'être, dans la métropole, le protecteur, le soutien, le truchement de ses mandants. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Si la dégénérescence de la race n'est encore que rarement évoquée, le risque de dépopulation par la maladie vénérienne est, en 1885, dénoncé en des termes angoissés par le professeur A. Fournier, devant ses collègues de l'Académie de Médecine. — (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978)
    • Les Corbières sont parmi les régions françaises une de celles où la dépopulation est le plus avancée. Le petit village de Bugarach en est un exemple (900 habitants à la fin du XIXe siècle, 350 actuellement). — (Josias Braun-Blanquet, Jean Susplugas, Reconnaissance phytogéographique dans les Corbières, Station internationale de géobotanique méditerranéenne et alpine, Montpellier, communication nº 61, 1937)
  2. (xviiies.) Action de chercher à réduire, voire à anéantir la population d'une région.
    • Du système de dépopulation ou la vie et les crimes de Carrier, titre d'un pamphlet de Gracchus Babeuf (1794).

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]