déporté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : déporte

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir déporter

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin déporté
\de.pɔʁ.te\

déportés
\de.pɔʁ.te\
Féminin déportée
\de.pɔʁ.te\
déportées
\de.pɔʁ.te\

déporté \de.pɔʁ.te\ masculin

  1. Qui a été envoyé en déportation dans un endroit inhospitalier, dont il ne revient généralement pas.
    • Ovide s'est plaint d’avoir été injustement déporté à Tomes (en Roumanie actuelle).
    • Sous l'Empire, les opposants de qualité étaient fréquemment déportés dans des îles pratiquement inhabitées de la Méditerranée.
  2. Qui a été éloigné
    • Une commande déportée sur un appareil.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin déporté
\de.pɔʁ.te\

déportés
\de.pɔʁ.te\
Féminin déportée
\de.pɔʁ.te\
déportées
\de.pɔʁ.te\

déporté \de.pɔʁ.te\ masculin

  1. (Droit) Personne envoyée en déportation,éloignée de sa patrie, par décision judiciaire ou politique.
    • Si le déporté rentre sur le territoire du Royaume, il sera, sur la seule preuve de son identité, condamné aux travaux forcés à perpétuité. — (Code pénal, liv.1, art.17, dans Louis Tripier, Les Codes collationnés sur les éditions officielles, Paris, Cotillon, 1852, p.826)
    • La plupart des déportés moururent.
  2. (Spécialement) (Histoire) Personne déplacée de façon autoritaire à l’étranger, ou dans un endroit inhospitalier.
    • On trouve dans les archives publiques que le prophète Jérémie ordonna à ceux qu'on déportait, de prendre le feu sacré, ainsi qu’il a été dit; et comment le prophète fit des recommandations aux déportés. La Bible, 2ème livre des Macchabées, ch. 2, 1 trad. Crampon 1904
    • Un homme qui avait été en Sibérie m’a raconté qu’il avait été lui-même témoin de la façon dont les criminels les plus endurcis se souvenaient du général, quoique celui-ci, en visitant les escouades de déportés, eût rarement les moyens de donner plus de vingt kopeks à chacun d’eux. — (Dostoïevski, L'Idiot, 1869 trad. Albert Mousset)
  3. (Spécialement) (Histoire) Personne envoyée dans les camps de concentration et d’extermination par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe déporter
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
déporté

déporté \de.pɔʁ.te\

  1. Participe passé masculin singulier de déporter.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Brétigny-sur-Orge) : écouter « déporté »