dépotage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé de dépoter avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dépotage dépotages
\de.pɔ.taʒ\

dépotage \de.pɔ.taʒ\ masculin

  1. (Jardinage) Action de dépoter, ôter d’un pot.
    • Si, lors du dépotage, on apercevait des racines gâtées, on devrait les retrancher; si elles lʼétaient toutes, on devrait les enlever totalement, et dès lors traiter de nouveau la plante comme on a fait dʼun simple œilleton. — (Alphonse Denis, Rouard, Traité complet de lʼ'horticulture pour les grands et les petits jardins, 1846)
  2. (Transport) Déchargement de marchandises pulvérulentes, liquides ou gazeuses, d’un véhicule de transport.
    • Quand il s'agissait de livrer en Allemagne ou au Luxembourg, le dépotage des citernes de notre flotte était freiné par le système de raccord allemand Storz, la norme dans ces deux pays. — (Le raccord français/allemand : Une pièce maîtresse pour la sécurité et l'efficacité, dans Tratel'action, n°2, décembre 2015, page 5)
    • Néanmoins, pour le dépotage des citernes bennables, l’aire de dépotage d’une hauteur libre minimale de 14 m et conçue de façon à permettre aux citernes de benner dans le sens des vents dominants. — (Recommandation R.480 : Chargement, déchargement et transport de produits pulvérulents en camion-citerne dédié pulvérulent, France : L'Assurance maladie : Risques professionnels, octobre 2015, page 7)
  3. (Transport) Déchargement des marchandises d'un conteneur ou d'une caisse mobile.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]