dépréciation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : depreciation

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé du verbe déprécier avec le suffixe -ation.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dépréciation dépréciations
\de.pʁe.sja.sjɔ̃\

dépréciation \de.pʁe.sja.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de déprécier ou état d’une chose dépréciée.
    • Parmi les gouvernants d’aujourd'hui […], les uns pensent que la difficulté financières peuvent se résoudre très simplement par l’artifice de la dépréciation monétaire, par la dévalorisation des milliards, c’est à dire pour parler français, par le recours aux assignats, par une faillite plus ou moins habilement dissimulée. — (Joseph Caillaux, Où va la France? Où va l’Europe?, 1922)
    • A mesure qu’augmentait les émissions de papier-monnaie, s’accentuait la dépréciation du mark, et de plus en plus les particuliers s’efforçaient, quand ils recevaient de billets, de les échanger aussitôt contre des marchandises. — (Wilfrid Baumgartner, Le Rentenmark (15 Octobre 1923 - 11 octobre 1924), Les Presses Universitaires de France, 1925 (réimpr. 2e éd. revue), p.93)
  2. (Économie) Baisse de la valeur d’une monnaie par rapport aux autres devises sur le marché des changes.
    • La dépréciation d’une monnaie peut être due à une augmentation du nombre de ses unités monétaires en circulation.
  3. (Comptabilité) Baisse de la valeur d’un actif ou d’un investissement en excès de la variabilité "normale", souvent à cause d’une réduction du crédit de l’émetteur d’un titre.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]