déprise agricole

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

     Composé de déprise et de agricole.

    Locution nominale [modifier le wikicode]

    déprise agricole \de.pʁi.z‿a.ɡʁi.kɔl\ féminin

    1. (Agriculture) Abandon de l’activité de culture ou d’élevage dans un territoire.
      • La déprise agricole est une moindre exploitation des espaces cultivés ou pâturés pouvant conduire à un abandon partiel ou total des terres au profit de la friche ou de toute autre occupation ou utilisations de l’espace. — (Les friches dans le Massif central : Mythes et réalités, éditeur Presses Universitaires Blaise Pascal, 2000)
      • L’originalité de la France dans le débat européen tient à l’importance accordée à la déprise agricole et au processus d’enfrichement, entraînant une réhabilitation de l’agriculteur en tant que principal gestionnaire de l’espace rural, notamment dans les zones défavorisées. — (Monique Barrué-Pastor, L’intégration de la politique gouvernementale dans la politique européenne : analyse comparée en France et en Espagne, Revue Sud-Ouest Européen numéro 7, Presses Universitaires du Mirail, 22 juin 2000)
      • L’espèce profite de la déprise agricole pour regagner peu à peu ses anciens territoires. — (Angela Bolis, Le chat forestier, un des rares félins sauvages d’Europe, en expansion en France, Le Monde. Mis en ligne le 30 mars 2022)

    Traductions[modifier le wikicode]