dépuratif

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) De dépurer.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin dépuratif
\de.py.ʁa.tif\

dépuratifs
\de.py.ʁa.tif\
Féminin dépurative
\de.py.ʁa.tiv\
dépuratives
\de.py.ʁa.tiv\

dépuratif \de.py.ʁa.tif\ masculin

  1. (Médecine) Qui est propre à dépurer le sang.
    • L’usage du cresson de fontaine est bien vieux, et de tout temps cette crucifère à goût poivré a passé pour avoir des vertus spéciales, dépuratives et antiscorbutiques, […]. — (Cultivez le cresson de fontaine : la santé du corps, dans Almanach de l’Agriculteur français - 1932, page 28, éditions La Terre nationale)
  2. Apte à rendre un métal ou un liquide plus pur.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dépuratif dépuratifs
\de.py.ʁa.tif\

dépuratif \de.py.ʁa.tif\ masculin

  1. (Médecine) Substance propre à dépurer le sang en y éliminant poisons et diverses toxines.
    • On ne propose pas la Vérité aux hommes comme une police d’assurance ou un dépuratif. — (Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne, 1936, page 82)
    • Effondrée dans le grand fauteuil devant la radio, j’ai tourné le bouton… Je ne devrais jamais écouter ces airs d’une banalité honteuse qui ont raison de moi en un tournemain. Une envie d’amour ! Je suis restée dans ce fauteuil, jusqu’à ce que la musique se transformât en dépuratif Richelet. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, pages 307-308)
    • Ce sirop est un dépuratif.
  2. Corps apte à rendre un métal ou un liquide plus pur.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]