désespérer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : desesperer

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(ca. 1155) De l’ancien français esperer avec le préfixe des-.

Verbe [modifier le wikicode]

désespérer \de.zɛs.pe.ʁe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Perdre l’espoir de quelque chose.
    • Il s'interrompit net et nous fit un sourire plutôt torve et en coin, comme s'il désespérait d'arriver à traduire en mots sa pensée. — (Henry Miller, L'ancien combattant alcoolique au crâne en planche à lessive, dans Max et les Phagocytes, traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)
    • L’exploit dont on désespérait était accompli ! Un homme voyageait dans les airs, à son gré et en toute sécurité ! — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 30 de l’éd. de 1921)
    • En grandissant, il pensa qu'il était en dehors de la société et désespéra d'y rentrer jamais. — (Victor Hugo, Les Misérables, I, 5, 5 ; 1862)
    • Elle était dingue des fringues de créateur et ne kiffait pas trop mon style vestimentaire, tendance récupération. Mais elle ne désespérait pas qu'un jour je prenne exemple sur elle : […]. — (Marie-Claire Boucault, Le mystère de la tombe Gaylard, Nathan, 2010)
    • (Absolument) On désespère alors qu’on espère toujours.


désespérer de

  1. Ne plus espérer une amélioration, un amendement, une bonne fin, en parlant d'une personne.
    • Jusqu'alors nous avions eu l'espoir de retrouver notre canot ou notre conserve : mais après avoir inutilement employé deux jours à leur recherche, nous désespérâmes de les revoir pendant le reste de la campagne; […]. — (Voyage de découvertes aux terres australes : exécuté par ordre de Sa Majesté l'empereur et roi, sur les corvettes le Géographe, le Naturaliste, et la goëlette le Casuarina, pendent les années 1800, 1801, 1802, 1803 et 1804, publié par décret impérial, sous le ministère de M. de Champagny et rédigé par M. F. Péron, tome 1, Paris : Imprimerie impériale, 1807, p. 312)
    • Une fièvre ardente ne tarda pas à se déclarer; cependant, quoique les médecins eux-mêmes désespérassent de sa vie, elle n'eut jamais aucune inquiétude. — (« La jeune Sibérienne », p. 120, dans les Œuvres de Xavier de Maitre, tome 3, Paris : chez Ledentu & chez Dauthereau, 1833)


désespérer transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre, pousser au désespoir.
    • Il ne faut pas désespérer un peuple.
    • Cela me désespère.
    • Vous me désespérez par vos rigueurs.
    • Cet enfant me désespère, il ne fait aucun progrès.


se désespérer intransitif

  1. Se tourmenter, s’agiter avec de grandes démonstrations de douleur, d’affliction.
    • Il vient d’apprendre la maladie de son fils, il se désespère.
    • Pourquoi tant vous désespérer ?
    • Ne vous désespérez pas!

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]