désintéressement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : désintéressément

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De désintéresser et du suffixe -ment.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
désintéressement désintéressements
\de.zɛ̃.te.ʁɛs.mɑ̃\

désintéressement \de.zɛ̃.te.ʁɛs.mɑ̃\ masculin

  1. Qualité de celui qui est désintéressé.
    • Qu'est-ce que la vertu ? Au sens où l'entend son restaurateur, c'est sans doute la probité et le désintéressement, c'est ce genre d’intégrité qui rend un fonctionnaire ou un mandataire inaccessible à toutes les tentations, à toutes les corruptions […]. (Anatole Claveau, La Vertu, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p.43)
    • Dans vingt ans, […], une héritière d’un million, ce sera rare comme le désintéressement chez un usurier. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Son désintéressement ne venait pas de fortune, il venait de son caractère ; car il n'est pas rare qu'un homme riche veuille s'enrichir. (Bernard le Bouyer de Fontenelle, Bourdelin.)
  2. Détachement de tout intérêt propre.
    • L'on y voit de si grands exemples de constance, de vertu, de tendresse et de désintéressement, de si beaux et de si parfaits caractères […] (Jean de la Bruyère, I.)
    • L'esprit républicain qui est un esprit de désintéressement. (Abbé Raynal, Historique phil. XIV, 45.)
    • Mais les révolutions sont toujours des sacrifices que le temps fait à l'avenir, et qui nécessitent de la part des peuples par qui elles s'accomplissent un grand désintéressement momentané. (Lamartine, Jacquard)
    • Il suivit M. Paul Cambon qui parvint à édifier le célèbre accord entre la France et la Grande-Bretagne, impliquant notamment le troc de nos droits sur l'Égypte contre le désintéressement anglais au Maroc. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Le désintéressement, la démission pratique mêmes sont des décisions de partisans. La volonté d’être un clerc et seulement un clerc est moins un choix de l’homme éternel que l’élection du partisan. (Paul Nizan, Les chiens de garde, page 47, 1932)

Synonymes[modifier]

manque d’intérêt
détachement de tout intérêt propre

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]