désintéressement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : désintéressément

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De désintéresser et du suffixe -ment.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
désintéressement désintéressements
\de.zɛ̃.te.ʁɛs.mɑ̃\

désintéressement \de.zɛ̃.te.ʁɛs.mɑ̃\ masculin

  1. Qualité de celui qui est désintéressé.
    • Qu'est-ce que la vertu ? Au sens où l'entend son restaurateur, c'est sans doute la probité et le désintéressement, c'est ce genre d’intégrité qui rend un fonctionnaire ou un mandataire inaccessible à toutes les tentations, à toutes les corruptions […]. — (Anatole Claveau, La Vertu, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p.43)
    • Dans vingt ans, […], une héritière d’un million, ce sera rare comme le désintéressement chez un usurier. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Son désintéressement ne venait pas de fortune, il venait de son caractère ; car il n'est pas rare qu'un homme riche veuille s'enrichir. — (Bernard le Bouyer de Fontenelle, Bourdelin.)
  2. Détachement de tout intérêt propre.
    • L'on y voit de si grands exemples de constance, de vertu, de tendresse et de désintéressement, de si beaux et de si parfaits caractères […] — (Jean de la Bruyère, I.)
    • L'esprit républicain qui est un esprit de désintéressement. — (Abbé Raynal, Historique phil. XIV, 45.)
    • Mais les révolutions sont toujours des sacrifices que le temps fait à l'avenir, et qui nécessitent de la part des peuples par qui elles s'accomplissent un grand désintéressement momentané. — (Lamartine, Jacquard)
    • Il suivit M. Paul Cambon qui parvint à édifier le célèbre accord entre la France et la Grande-Bretagne, impliquant notamment le troc de nos droits sur l'Égypte contre le désintéressement anglais au Maroc. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Le désintéressement, la démission pratique mêmes sont des décisions de partisans. La volonté d’être un clerc et seulement un clerc est moins un choix de l’homme éternel que l’élection du partisan. — (Paul Nizan, Les chiens de garde, page 47, 1932)

Synonymes[modifier]

manque d’intérêt
détachement de tout intérêt propre

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]