détroit de Cook

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Vers 1780) Du nom du navigateur anglais James Cook qui le reconnut en 1769.

Nom propre [modifier le wikicode]

Le détroit de Cook sépare les deux grandes îles de Nouvelle-Zélande

détroit de Cook \de.tʁwa də kuk\ masculin singulier

  1. (Géographie) Détroit qui sépare l’île du Nord de l’île du Sud en Nouvelle-Zélande et relie la mer de Tasman à l’océan Pacifique Sud.
    • Cook ; son premier voyage autour du monde (1768–1771) — […] mouilla à Taïti (juin 1769) et laissa à ce groupe le nom d’îles de la Société [Royale de Londres]. Après un séjour de quatre mois […], il fit le tour de la Nouvelle-Zélande, reconnut le canal (détroit de Cook) qui sépare cette grande île en deux parties, explora plus de six cents lieues des côtes sud-est de la Nouvelle-Hollande, auxquelles il donna le nom de Nouvelle-Galles-du-Sud […] — (Félix Oger, Histoire de France et histoire générale depuis l’avènement de Louis XIV jusqu’à la chute de l’Empire (1643–1815), Mallet-Bachelier, Imprimeur-Libraire, Paris, 1862)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Holonymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Pasquier, 1902

Voir aussi[modifier le wikicode]