déveine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De veine, avec le préfixe négatif dé-.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
déveine déveines
\de.vɛn\

déveine \de.vɛn\ féminin

  1. (Familier) Mauvaise chance persistante, surtout au jeu.
    • Il était déjà arrivé, certes, une chance extraordinaire, et aussi une déveine hors du commun, plus d’une fois un joueur riche et audacieux avait fait sauter la banque d’un casino. — (Jorge Amado, Dona Flor et ses deux maris, 1966)
    • Si la réussite d'un pétanquiste chevronné est imputable à sa capacité technique, il en va autrement de l'échec. Celui-ci est attribué à des causes extérieures au joueur, qui pour l'expliquer invoque la « déveine ». — (Hélène Vouhé, « Le métal, ça s'travaille : La pétanque, ou comment la technique transforme un monde régi par la chance », dans Jeux rituels: dédiés à la mémoire d'Éric de Dampierre et en hommage à sa vision de la recherche, Paris : Centre d'études mongoles & sibériennes/ Librairie C. Klincksieck, 2000, p. 358)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]