dalaï-lama

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1699) Du tibétain ཏཱ་ལའི་བླ་མ, tā la’i bla ma, composé lui même du mongol далай (MNS : dalai), ᠲᠠᠯᠠᠢ, « océan », et du tibétain བླ་མ bla ma, « prêtre ; religieux ». Titre religieux donné par le mongol Altan Khan à Sonam Gyatso, 3e dalaï-lama, puis rétroactivement au deux premiers prêtres de Drepung, en référence au titre mongol de dalaiyin-qan[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dalaï-lama dalaï-lamas
\da.la.i.la.ma\
Tenzin Gyatso, 14e dalaï-lama au Kalachakra de 2003, à Bodhgaya.

dalaï-lama \da.la.i.la.ma\ masculin

  1. (Bouddhisme) Appellation des plus haut chefs de l'école gelug, école bouddhique du véhicule du diamant, pratiqué principalement dans les aires de culture tibétaine, mongole, et chef du gouvernement du Tibet à Lhassa du XVIIe au milieu du XXe siècle avant que le 14e, Tenzin Gyatso ne s'exile en Inde.
    • Le dalaï-lama a beaucoup écrit sur le sens de la vie et l’art du bonheur. Ses enseignements se fondent sur une interprétation de textes du Ve siècle av. J.-C., attribués à Siddhartha Gotama, dit le Bouddha (« l’Éveillé »), et des commentaires de grands sages qui ont suivi et s’en sont inspirés. — (Louis Dubé, La sagesse du dalaï-lama : Préceptes et pratique du bouddhisme tibétain, dans Le Québec sceptique, nº 66, été 2008, p. 5)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • The Dalai Lama and the Emperor of China : a political history of the Tibetan institution of reincarnation, Columbia University Press, New York, 2014 ISBN 9780231538602 (OCLC 905914446) Although the Mongolian word dalai is equivalent to the Tibetan word gyatso, meaning "ocean", and would therefore seem to refer to this component in the names of the Dalai Lamas (exept for the first one), it was constructed in analogy to the older Mongolian title dalai-yin-qan, "Ocean Qan".