darn

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Anglais[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Adjectif [modifier le wikicode]

Nature Forme
Adjectif darn
\dɑɹn\
Comparatif non comparable
Superlatif

darn \dɑɹn\ \dɑːn\

  1. (Par euphémisme) Fichu, foutu ; synonyme de damn.
    • How do I turn this darn thing of?

Synonymes[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

darn transitif

  1. Repriser.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (États-Unis) : écouter « darn [dɑɹn] »

Anagrammes[modifier le wikicode]

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen breton darn[1], apparenté au cornique et au gallois darn, issus d'un celtique *dar-nà participe passé d’une racine derä (« fendre, déchirer ») que l’on retrouve dans le sanskrit दीर्ण, dīrṇa (« fendu ») et दॄ, dṝ (« fendre, déchirer, briser »), le grec ancien δέρ-ω, der-ô (« j’écorche »), le lituanien dir-ti (« écorcher »), le vieux-slave der-ci (« je déchire »), le gotique dis-tair-an (« déchirer »), l’anglais to tear, l’allemand zerr-en (« déchirer ») et ver-zehr-en (« dévorer »), etc. Voir aussi dorn[2].
Apparenté à torn en anglais, à drán en tchèque[3].

Nom commun [modifier le wikicode]

Mutation Singulier Pluriel 1 Pluriel 2
Non muté darn darnioù darnoù
Adoucissante zarn zarnioù zarnoù
Durcissante tarn tarnioù tarnoù

darn \ˈdarn\ féminin

  1. Partie.
    • Spurmantañ a reas dindan traoñ ar vantilhenn, a cʼholoe dremm e amezegez, un darn eus he cʼhercʼhenn gwenn. — (Youenn Drezen, Sizhun ar Breur Arturo, Al Liamm, 1971, p. 31)
      Il aperçut (Apercevoir il fit) sous la partie inférieure de la mantille, qui couvrait le visage de sa voisine, une partie de sa gorge blanche.

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Pronom indéfini [modifier le wikicode]

  1. Certains.
    • Evit darn ez eo gwir, evit darn ez eo gaou [...]. — (Gab Milin, Marvaillou gracʼh-koz, Brest, 1867, page 77)
      Pour certains c'est vrai, pour certains c'est faux.

Références[modifier le wikicode]

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499
  2. Victor Henry, Lexique étymologique des termes les plus usuels du breton moderne, J. Plihon et L. Hervé, Rennes, 1900, 378 pageslire sur wikisouce
  3. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage