de guingois

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir guingois

Locution adverbiale [modifier]

de guingois \də ɡɛ̃.ɡwa\

  1. De travers.
    • La masse s’abattit lourdement sur le sol et rebondit de guingois ; […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 268 de l’éd. de 1921)
    • De Georges, il dirait qu’il ressemble à un Italo-Mafioso-Sans-Flingue, mâtiné d’un relent de touriste sur les bords du Nil : avec cette chaleur, en pleine nuit, il porte sur le crâne, de guingois, un Borsalino beige, une chemise à pois blancs sur fond noir qui zigzague au bombé de l’estomac, […]. — (Leïla Rezzoug, Douces errances, p. 45, L’Harmattan, 1992)
    • Peu avant d’arriver à l’angle de l’aile, non loin du perron, ils remarquèrent une croisée sur laquelle étaient rabattus les contrevents tout de guingois et que l’on pouvait ouvrir facilement. — (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
    • Le massif grouillait de crabes, de homards et de militaires qui roulaient de guingois en tous sens, […] . — (Robert Louis Stevenson, Les Gais Lurons, 1881, traduction Jean-Pierre Naugrette, 2004)
  2. (Figuré)
    • Avoir l’esprit de guingois.

Traductions[modifier]

Références[modifier]