de nulle part

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

Invariable
de nulle part
\Prononciation ?\

de nulle part \Prononciation ?\ invariable

  1. (Familier) D'un lieu inconnu, mystérieux ou éloigné.
    • Madeleine est de sa province. M. de Nièvres me semble n’être de nulle part, comme beaucoup de gens de Paris ; il la transplantera et ne la fixera pas. À cela près, il est fort bien. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 101)
    • D'autres gars continuant d'arriver, ils sont envoyés au chalet de la Smyrne, sous l’Étale. Les paysans de la haute vallée du Fier s'organisent pour faire face. Non seulement aucun Manigodin ne partira au S.T.O., mais de nombreux jeunes arrivés de nulle part trouvent asile ici. — (Michel Germain, Chronique de la Haute-Savoie pendant la Deuxième Guerre mondiale, vol. 2 : Les Maquis de l'Espoir, La Fontaine de Siloé, 1994, page 133)
    • Ils emménagèrent à Boulogne, au 10 rue de la France-Mutualiste, dans des immeubles vétustes où cohabitaient des Italiens, des Bretons et des Russes, des gens venus de nulle part et d'un peu partout. Sans le savoir, ils étaient enfin arrivés, c'était le bout du voyage. — (Tania Sollogoub, La Maison russe, Éditions de la Martinière, 2014, chap. 8)
    • D'autres se perdront, exilés de nulle part, s'oublieront dans un anonymat total, sous un faux nom. Anonymes même dans la mort, parfois. — (Sylvie Quesemand-Zucca, « Remarques d'une psychiatre-psychanalyste sur les défis que pose la grande exclusion », chap. 8 de Clinique psychanalytique de l'exclusion, sous la direction d'Olivier Douville, Dunod, 2012, page 205)

Traductions[modifier le wikicode]