de souche

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De souche, dans son sens en biologie, c’est à dire une collection d’organismes provenant d’une seule lignée sélectionnée en un seul endroit (comme des streptocoques dans une boîte de Pétri, par exemple)

Locution adjectivale [modifier le wikicode]

de souche \də suʃ\ masculin et féminin identiques invariable

  1. D’origine, qui n’a pas été altéré.
    • Bien plutôt, ce semble, c’est dans les cantons retirés, dans vallées écartées en dessus de Romont, à Liddes, à Saint-Branchier, au bourg Saint-Pierre, et en accostant le paysan qui descend la chaussée, ou en s’asseyant le soir au foyer des chaumières, que l’on a le charme d’entendre le français de souche, le français vieilli, mais nerveux, souple, libre, et parlé avec une antique et franche netteté par des hommes aussi simples de mœurs que sains de cœur et sensés d esprit. — (Rodolphe Töpffer, Nouveaux voyages en zigzag, 1854)
    • Ce n’est que trois siècles après l’introduction de l’islam donc qu’apparaissent les premiers textes niant délibérément Allah, opposant au monothéisme un polythéisme primitif et javanais de souche. — (Nier les dieux, nier dieu: actes du colloque organisé par le Centre Paul-Albert Février, UMR 6125, à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme les 1er et 2 avril 1999, sous la direction de Gilles Dorival & ‎Didier Pralon, Publications de l’Université de Provence, 2002, p.402)
  2. (Par extension) Qui appartient à un groupe humain dont les ancêtres depuis plusieurs générations étaient, au moins pour partie, aussi de ce groupe.
    • Œuvre ingrate au point de vue des blessés, dans cette petite escarmouche, c’est-à-dire des Hollandais d’origine que lui Irving, Anglais de souche, narguait avec une bonne humeur charmante ; mais aux yeux du public lettré, l’Histoire de New York écrite sur les soi-disant manuscrits du soi-disant Diedrich Knickerbocker, passa pour une œuvre éminemment originale et contenant dans sa contexture légère et sous son cachet légendaire un savoir immense. — (Xavier Eyma, Étude sur la vie et les œuvres de Washington Irving, 1865)
    • La population d’origine étrangère compte en effet vraisemblablement, comme la population belge de souche, ses dix à quinze % de racistes ou xénophobes plus ou moins invétérés. — (Le Journal du mardi, 24 avril 2006)
    • Pour couronner le tout et faire enrager encore plus les Américains de souche, le conseil municipal n’a rien trouvé de mieux, il y a quelques semaines, que d’imprimer le bulletin officiel des élections en anglais et en persan avant de le déposer, comme de coutume, dans les milliers de boîtes à lettres des résidents. — (Le Figaro, 15 mars 2007)
    • En fait, il s’agissait d’une consultation […] sur la question de savoir comment faire pour réduire la cassure entre les Allemands de souche et les quelque 15 millions d’habitants d’origine étrangère. — (Le Figaro, 14 juillet 2006)
    • Pessimiste, je dirais que les Canadiens français qu’on dit « de souche » formeront au Québec, avant la fin du siècle, une minorité parmi d’autres. Déjà, dans plusieurs écoles publiques de Montréal, les enfants d’origine étrangère sont majoritaires. — (Le Devoir, 23-24 septembre 2006)
    • Si ce n’est que par leur frimousse exotique, ces petits immigrants ne se différencient pas, ou si peu, des petits Québécois de souche. — (Le Devoir, 5-6 mars 2005)
    • L’expression « Français de souche » utilisée lundi par François Hollande remonte au XIXe siècle. Mais en la reprenant, le président a joué avec le feu : de banale à l’origine, elle est devenue bannie, au fur et à mesure que l’extrême droite en a fait une des bases de son corpus idéologique. — (L'Express, 27 février 2015)
    • À en juger par des résultats d'enquêtes, un demandeur d’emploi d’une minorité ethnique a trois fois moins de chances d’être embauché qu’un Belge de souche ayant les mêmes qualifications. — (Études économiques de l'OCDE : Belgique 2005, p.17)
    • En ce sens sens, la visite de Gilbert Rist, mon directeur de thèse, Suisse de souche, m’a aidé à prendre de la distance sans me perdre dans un doute démesuré. — (Edio Soares, Le butinage religieux : Pratiques et pratiquants au Brésil, Karthala éditions, 2009, p.87)
    • Deux policiers participaient à l’expérimentation, l’un était Hollandais de souche et l’autre d’origine surinamienne. — (Christian De Valkeneer & ‎Vincent Francis, Manuel de sociologies policières, Éditions Larcier, 2007, p.136)
    • Obligation constitutionnelle d’être Guatémaltèque de souche pour être dirigeant syndical: […]. — (Applications des normes internationales du travail, 2004(I) : Rapport III (Partie 1A) : Rapport de la Commission d'experts pour l’application des conventions et recommandations, Genève : Bureau international du Travail, 1re éd. 2004 p.86)
    • Pour un notable ou un dirigeant, il s’avère donc indispensable de pouvoir établir qu’il est un « Javanais de souche », ou à tout le moins un pribumi. — (Romain Bertrand, Indonésie, la démocratie invisible: violence, magie et politique à Java, Karthala Éditions, 2002, p.145)
    • « Tout citoyen mongol de souche qui a 45 ans révolus et a résidé de façon permanente en Mongolie pendant au moins les cinq années précédant l’élection peut être élu au poste de président pour un mandat de quatre ans » (Constitution, art. 30.2). — (CERD/ONU , Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale : Dix‑huitièmes rapports périodiques des États parties qui devaient être présentés en 2004, Additif : Mongolie, 26 septembre 2005)


Locution nominale [modifier le wikicode]

de souche \də suʃ\ masculin et féminin identiques invariable

  1. (Par ellipse) (Rare) Personne qui appartient à un groupe national donné depuis de nombreuses générations, au point de ne plus tenir compte d’éventuels ascendants immigrants.
    • « Si ç’a traumatisé un « de souche » comme moi, alors que je connais très bien la langue française et ne me sens pas perdu ici, imaginez ce que c’est pour quelqu’un qui immigre! » — (Le Devoir, 20-21 mai 2006)
    • Par contre faut s’dépêcher d’en profiter parce qu’une fois contaminées par le féminisme, c’est radical : en une génération, elles deviennent aussi hautaines et névrosées que les de souche. — (Matthieu Jung, Principe de précaution, Stock, 2009, chap.15)
    • Pour elle c'est juste une sorte de fête foraine géante ou les de souche organisent des pots, des apéritifs et parfois quelques réunions sans boissons. — (Maxime Jean-Noël, Fonctionnaire Story: L’aventure extraordinaire d’un fonctionnaire ordinaire, BoD - Books on Demand France, 2011, p.69)

Hyponymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Français de souche sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg, pour mesurer les limites conceptuelles de l’expression de souche.