de trop

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

Invariable
de trop
\də tʁo\

de trop \də tʁo\ invariable

  1. En excès.
    • Nous avons des boites de trop dans ce colis.
  2. Qui dépasse le nombre ou la quantité exigée.
    • Vous m’avez rendu dix centimes de trop. (en mentionnant la quantité de l’excès avec un numéral).
  3. Inutile, superflu.
    • Cette dernière remarque était de trop.
    • Ces tentures sont de trop, elles surchargent l’atmosphère de la pièce.
  4. Gênant, importun, indésirable.
    • Je me suis senti de trop pendant cette soirée.
    • Voyez passer en silence, chaque matin, ces étudiants tristes et mornes, dont le front est jauni, dont la démarche est lente et la voix basse ; on croirait qu’ils craignent de vivre et de faire un pas vers l’avenir. Qu’y a-t-il donc en France ? Un homme de trop. — (Alfred de Vigny, Cinq-Mars, chapitre XX), 1826

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

« de trop », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage