demi-sel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1842) Composé de demi et sel. Le sens argotique apparaît en 1894.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
Masculin
et féminin
demi-sel
\də.mi.sɛl\

demi-sel \də.mi.sɛl\ masculin et féminin identiques, singulier et pluriel identiques

  1. (Cuisine) Qui n’est que que légèrement salé.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
demi-sel
\də.mi.sɛl\

demi-sel \də.mi.sɛl\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Cuisine) Fromage gras et frais qui est légèrement salé, fabriqué avec du lait de vache.
  2. (Argot) Proxénète, souteneur qui n’appartient pas au milieu, à la pègre. Homme qui exerce un métier régulier mais vit aussi de proxénétisme.
    • Un demi-sel n’est jamais autre chose qu’un souteneur à la petite semaine. — (attribué à Auguste Le Breton, 1960)
  3. (Par extension) Personne dont un milieu quelconque considère qu’elle ne fait pas, ou pas encore complètement partie des siens.
    • Mais comme je restais pantois, la bouche ouverte, il [le soldat] haussa les épaules, méprisant : — Encore un demi-sel, fit-il. — (Paul Vialar, Les Morts vivants, 1947, page 30)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]