dessiner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin designare (« désigner, marquer d'un signe »).

Verbe[modifier]

Un enfant en train de dessiner.

dessiner \de.si.ne\ ou \dɛ.si.ne\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Représenter, reproduire par le dessin.
    • Du plafond avaient dégouliné sur les murs de ciment brut des filets de plâtre et ma fièvre y dessinait des formes vivantes […]. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Dessiner une figure d’après nature.
    • Dessiner le paysage, une tête, une main, un plan.
    • Dessiner des arabesques, des fleurs.
    • (Absolument) Dessiner au crayon, à la plume.
    • L’art de dessiner.
  2. (En particulier) Tracer le contour, exprimer les formes des figures d’un tableau.
    • Ce peintre dessine hardiment, correctement.
    • Il a dessiné entièrement sa création.
  3. Tracer sur le terrain un jardin ou un parc.
    • (Par extension) En 1808, Napoléon, […], voulu nous remettre à notre rang! […]. Au mépris de la géographie et de l'histoire, sans consulter les populations et même contre leur gré, contre leurs intérêts, contre leurs désirs, l'autocrate dessina ce département mosaïque […]. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  4. (Par analogie) Indiquer ou faire ressortir les formes du corps.
    • Au fond d'une vallée qui semblait être d'une incommensurable profondeur, la rivière Fnjóská dessinait un ruban argenté sous un dôme de noirs nuages. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.83)
    • A sa gauche et à sa droite, deux minuscules galeries dessinaient les bras de croix d’un petit transept. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Un vêtement qui dessine bien les formes.


se dessiner \sə de.si.ne\ ou \sə dɛ.si.ne\ transitif

  1. Paraître ou se détacher plus ou moins nettement sur un fond quelconque.
    • Après un trajet de vingt minutes se dessina devant lui la silhouette de la petite ville de Saint-Laurent-Nouan, inhabituellement sombre en cette nuit, sans lumière aux fenêtres ni éclairage public. (Marc Elsberg, Black-out: Demain il sera trop tard, traduit de l'allemand, Piranha, 2015)
    • Vers le soir, nous commençons à distinguer des formes vagues qui se dessinent derrière le voile de brume, […]. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.39)
    • Je voyais se dessiner sur la muraille l’ombre des gens qui allaient et venaient.
  2. Prendre, acquérir des contours plus saillants, plus prononcés.
    • Les hors-d’œuvre disparaissaient avec les banalités d'une conversation qui attend le dessert pour se dessiner. (Pierre Audibert, Les Comédies de la Guerre, 1928, p.88)
    • Cette jeune personne a beaucoup grandi, les formes de sa taille commencent à se dessiner.
    • (Figuré) Les opinions, les partis commençaient à se dessiner.
    • Ses intentions, son entreprise se dessinent.

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Références[modifier]