devanture

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle) Mot construit avec devant et le suffixe -ure. Le sens de « revêtement du devant d’une boutique » apparaît en 1811.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
devanture devantures
\də.vɑ̃.tyʁ\

devanture \də.vɑ̃.tyʁ\ féminin

  1. (Architecture) (Vieilli) Face antérieure, on dit plutôt aujourd’hui la façade.
    • Cependant, au milieu de la chaussée, des nègres se poursuivaient à coup de boules de neige et parfois, une de ces boules, manquant son but, s’écrasait contre une devanture […] — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 51)
  2. (En particulier) (Menuiserie) Revêtement de bois, de fer ou de vitrerie qui garnit le devant d’une boutique, d’un magasin, etc.
    • Une pluie glacée tombait dans les rues miroitantes. Je marchais le long des boutiques, m’appuyant au rebord des devantures pour ne point m’écrouler sur le trottoir. — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Nous descendîmes, le long des devantures baissées, la rue noire et déserte lorsqu’un taxi que j’arrêtai, se rangea contre le trottoir, nous chargea et sur la seule indication : « Au bal du Saint-Martin », partit à toute allure. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Il traversa la porte d'entrée et découvrit, dans la lumière blême des lampadaires, trois garçons, une collection de bombes de peinture alignée à leurs pieds, qui taggaient la devanture de la librairie. — (Jacques Asklund, Le fantôme mène l'enquête, Rageot Éditeur, 2010)
  3. (Par extension) Vitrine, étalage d’un magasin.
    • Quand il rentra dans les rues, les passants qui se coudoyaient aux lueurs des devantures de boutiques lui faisaient l’effet d’une éternelle allée et venue de spectres autour de lui. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    • Parmi les montres qui pendaient à la devanture de M. Goulden, il s’en trouvait une toute petite, quelque chose de tout à fait joli […] — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • […] elles sont bordées de maisons à quatre étages, avec des magasins aux devantures soignées. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  4. (Au pluriel) Plâtres que les couvreurs mettent au devant des souches de cheminées pour raccorder les tuiles ou les ardoises.
  5. (Familier) Poitrine de femme.

Synonymes[modifier le wikicode]

poitrine de femme
balcon

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus devanture figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : boutique.

Traductions[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

→ voir devant

Références[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]