devinaille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du bas latin divinacula, pluriel du latin divinaculum. → voir devin et -aille.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
devinaille devinailles
\de.vi.nɑj\

devinaille \de.vi.nɑj\ féminin

  1. (Désuet) Art ou profession de devin.
    • Il faut en devinaille être maître Gonin. — (Régnier)
    • Le second type, dont le modèle est l’énigme de Pyn dans Le Roman de Thèbes, la devinaille, se caractérise par son caractère figé et archaïque. — (Perspectives médiévales, Volume 32, 2008)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(c. 1140) divinaille (Gaimar). Voir ci-dessus.

Nom commun [modifier le wikicode]

devinaille \Prononciation ?\ féminin

  1. Divination.
  2. Devinette.
    • Une devinaille aveit fait
      Qu’on ne devinot por nul plait
      — (Le Roman de Thèbes, édition de Constans, p. 13, tome I. fait, le manque d’accord est volontaire pour faire la rime avec plait.)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]