dicht

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen haut-allemand dicht, issu du vieux haut allemand *dīht, lui-même issu du proto-germanique *þinhtaz.
De même origine que le vieux norrois þéttr, d’où proviennent le danois tæt et l’anglais tight.

Adjectif [modifier le wikicode]

Nature Terme
Positif dicht
Comparatif dichter
Superlatif am dichtsten
Déclinaisons

dicht \dɪçt\

  1. Étanche.
  2. Dense. Épais, en parlant d’une forêt, d’une chevelure.
    • Die Kronen der Sträucher neigen allerdings dazu, mit den Jahren an den Trieb-Enden immer dichter zu werden und im Innern zu verkahlen. — (« Felsenbirnen: Rückschnitt mit Augenmaß », dans Mein schöner Garten, 17 juin 2022 [texte intégral])
      Les couronnes des arbustes ont toutefois tendance à devenir de plus en plus denses à l'extrémité des pousses au fil des années et à se dégarnir à l'intérieur.

Adverbe [modifier le wikicode]

dicht \dɪçt\

  1. Indique la proximité ; « juste » dans les expressions « juste devant » (dicht davor), « juste à côté » (dicht daneben)

Prononciation[modifier le wikicode]

  • Berlin : écouter « dicht [dɪçt] »

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen néerlandais dicht, issu du vieux néerlandais *thīht, lui-même issu du proto-germanique *þinhtaz.

Adjectif [modifier le wikicode]

dicht

  1. Dense.

Synonymes[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

dicht \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent de dichten.
  2. Deuxième personne du singulier du présent de dichten.
  3. Troisième personne du singulier du présent de dichten.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 97,9 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]