dictat

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : dictât

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin dictat, troisième personne du singulier du verbe passif dictare (et non actif dicere (« dire »)) et se traduit par « Il est dit » rendu populaire par le Traité de Versailles en 1919 entérinant la capitulation allemande de 1918. La forme allemande Diktat est plus répandue aujourd’hui.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
dictat dictats
\dik.tat\

dictat \dik.tat\ masculin (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Contrainte jugée excessive.
    • Le gouvernement du Parti populaire, fidèle à ce qu’est Mariano Rajoy, un conservateur des hypothèques, un de ces bureaucrates du XIXe siècle comme ceux qui portaient des manchettes en coutil noir pour protéger la blancheur de leur chemise, est devenu, grâce au soutien d’une majorité absolue, une sorte d’émissaire des dictats des marchés pour augmenter la précarité des citoyens transformés en malheureux consommateurs. (Luis Sepúlveda, « Fable du chat de Felipe González », chronique du recueil Une vie de passions formidables, 2012, traduite de l’espagnol du Chili par Bertille Hausberg, 2014, p. 136)
    • Le dictat des clients. Revient à dire que les clients sont rois.

Variantes orthographiques[modifier]

Traductions[modifier]

Ancien occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Participe passé de dictar.

Nom commun[modifier]

dictat masculin

  1. Composition, œuvre d’imagination.
  2. Jugement, décision.[1]

Références[modifier]