dictature

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin dictatura (sens identique) issu de dictare (« dicter »), itératif de dicere (« dire »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dictature dictatures
\dik.ta.tyʁ\

dictature \dik.ta.tyʁ\ féminin

  1. Dignité, pouvoir du dictateur.
    • Sylla abdiqua la dictature. — La dictature, à Rome, n’était ordinairement conférée que pour six mois.
  2. Temps pendant lequel s’exerce cette dignité.
    • Sous la dictature de Sylla.
  3. (Par extension) Autorité absolue ; autocratie.
    • À la différence des orléanistes cherchant à se persuader que le pays consentirait à dormir de longues années sous le mancenillier d'une gloire militaire, les bonapartistes aperçurent que le mac-mahonisme ne vivrait que s'il se résolvait en une dictature. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • La victoire armée du peuple cubain sur la dictature de Batista […] a démontré de façon tangible que, par la guérilla, un peuple peut se libérer d'un gouvernement qui l’opprime. — (Che Guevara, Principes généraux de la guerre de guérilla, traduction de Fanticha Gonzalez-Batlle, dans Œuvres I : Textes militaires, Paris : Maspero, 1961, 1968, p.27)
  4. (Par extension) (Figuré) Pression psychologique et insidieuse, qui s’impose du fait de l’appartenance à un groupe, de l'évolution des modes de vie, de l’environnement, etc.
    • Et nous avons ainsi renoncé à l'ambition du « nourrissage culturel », seul rempart contre la dictature de l'appartenance. — (Alain Bentolila, linguiste, professeur à l'université Paris-Descartes, « Quand l'appartenance dicte sa loi à l'identité », La Croix, page 24, 13 octobre 2014)
    • Plus loin, une mère frissonnant de fièvre sur sa couche, des bébés hurlant et des puanteurs cruelles, des échos excrémentitiels, imposant sur tout cela leur dictature. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « dictature »
  • France (Paris) : écouter « dictature »

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]