dindonner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De dindon, au sens d’homme niais.

Verbe [modifier le wikicode]

dindonner \dɛ̃.dɔ.ne\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Duper, tromper.
    • Paul Deschanel s'était fait « dindonner », selon l'expression dont usa M.Ribot, à la Commission des Affaires extérieures qu'il présidait, par les aigrefins du monde colonial ou plutôt de leurs complices parlementaires. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • En même temps, le Palais Marie, où l’extraordinaire Conseil de la République tenait séance, était envahi, le président, l’excellent socialiste-révolutionnaire Avksentief, arraché de son fauteuil, l’assemblée dispersée, et tous ces idiots de députés, les Lieber, les Dan, Les Gotz, tous ces indéfectibles démocrates, tous ces purs socialistes, ainsi copieusement dindonnés et ne songeant qu'à se réunir de nouveau pour poursuivre leurs vaines délibérations pendant que l’émeute triomphe, en étaient réduits à se réfugier, tout ahuris, à la Douma municipale, où ils continuent en ce moment à pérorer. — (Louis Dumur, Les fourriers de Lénine, Albin Michel, 1932, page 348-349)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]