diphtongaison

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De diphtongue, issu du grec ancien δίφθογγος, diphthongos (« qui a deux sons, qui a deux tons »), avec le suffixe -aison.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
diphtongaison diphtongaisons
\dif.tɔ̃.ɡɛ.zɔ̃\

diphtongaison \dif.tɔ̃.ɡɛ.zɔ̃\ féminin

  1. (Grammaire) Le fait de diphtonguer, de se diphtonguer.
    • Toutes les autres voyelles ont connu la diphtongaison, mais dans des conditions et des domaines qu’il faut préciser. — (Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, 1994)
    • Un dernier aspect intéressant est la diphtongaison de certaines voyelles en français régional, laquelle peut peut-être être reliée à la phonologie du francoprovençal (cf. Manen 2017: 56). Les stéphanois ont tendance à diphtonguer les voyelles lorsqu’elles sont en syllabe tonique (cf. Glain 2017: 93sq.) mais aussi les nasales, le plus souvent /ɔ̃/et /ɑ̃/. — (Sophie-Anne Wipfler, Le gaga: Langue d'autrefois? Une étude linguistique synchrone (Das gaga: Sprache von damals? Eine synchrone linguistische Analyse), thèse de doctorat de philosophie, Universität Mannheim, 4 novembre 2019, p. 79)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]