disposer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin disponere → voir dis- et poser.

Verbe[modifier]

disposer \dis.po.ze\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Arranger, mettre dans l’ordre le plus convenable.
    • […], on vient d'inaugurer un séchoir artificiel : c'est un four à chaleur modérée, où l'on dispose les poissons sur des lattes; au bout de trois jours ils sont séchés à point. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.32)
    • Elle disposa les fleurs au chevet, fit arrêter le balancier de l’horloge, voiler les glaces et les miroirs, fermer les fenêtres et cacher les portraits. (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 21)
  2. Approprier ; préparer pour une circonstance.
    • Ils jettent bien encore des regards de convoitise sur nos bêtes, mais nous nous tenons sur nos gardes, et, nous voyant disposés à nous défendre, ils doivent se dire que le jeu ne vaudrait peut-être pas la chandelle. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 47)
    • On a disposé cette salle pour le bal, pour la comédie.
    • On a disposé les appartements de ce château pour recevoir ce roi étranger.
  3. Préparer à quelque chose.
    • Vers le soir je remarque que l’étai de foc s'use beaucoup et je me dispose à le réparer lorsqu'un coup de vent arrive si furieux et si sec que l’étai de foc et la bastaque bâbord, cèdent en même temps. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Ceux de mes compagnons de voyage qui se disposent à traverser la Caspienne, se hâtent de courir vers le port. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Un dimanche soir, Maubert Isabeau, boulanger sur la place de l'église, à Faverolles, se disposait à se coucher, lorsqu’il entendit un coup violent dans la devanture grillée et vitrée de sa boutique. (Victor Hugo, Les Misérables, I, 2, 6 ; 1862)
  4. (En particulier) Engager quelqu’un à faire ce qu’on souhaite de lui.
    • Je l’ai disposé à vous bien recevoir.
    • Disposer favorablement les esprits.
  5. (Absolument) Régler, prescrire, décider.
    • La loi ne dispose que pour l’avenir.
    • La Providence en a autrement disposé.
  6. Avoir la propension à, en parlant de faire quelque chose.
    • En examinant avec soin, en étudiant scrupuleusement, et dans les moindres détails, les ouvrages défensifs de ces temps, on comprend ces récits d’attaques gigantesques que nous sommes trop disposés à taxer d’exagération. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • En proie à un violent accès de fièvre, je ne suis guère disposé à admirer le paysage. Je grelotte, je suis tourmenté par une soif ardente, chaque pas de mon cheval martelle ma tête bourdonnante. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 133)

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

  • {{disposition]]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Faux-amis[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]