disposition

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin dispositio.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
disposition dispositions
\dis.pɔ.zi.sjɔ̃\

disposition \dis.pɔ.zi.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de disposer ou résultat de cette action.
    • Ce n'est pas parce qu'une matière a telle ou telle disposition qu'elle est unie à telle forme ; c'est l'inverse qui est vrai : pour que la forme soit telle, il importe que la matière soit optimalement disposée. — (François-Xavier Putallaz, Le sens de la réflexion chez Thomas d'Aquin, J. Vrin, 1991, p.67)
    • II est établi dans la Commune un emplacement particulier, affecté spécialement à l’abattis des porcs , et mis à la disposition du public pour cet usage , en se conformant aux Règlemens y relatifs. — (Règlement de police de la Commune de Morges, art 178, Lausanne, Samuel Delisle, 1839, p.56)
    • Tandis que nous nous entretenions amicalement avec ces bonnes gens, j’observais l’heureuse disposition du dressoir, de l’évier, des tablettes, où étaient rangés les pots et les assiettes. — (Goethe, Campagne de France, 1822 ; traduction française de Jacques Porchat, Paris : Hachette, 1889, p.93)
    • La disposition à engrenages planétaires comporte un pignon central monté directement sur l'arbre du moteur, un équipage de satellites et une couronne fixe dans laquelle les satellites engrènent en tournant sur eux-mêmes. — (La Technique moderne, H. Dunod & E. Pinat, 1936, vol.28, p.481)
  2. Manière dont une chose est disposée.
    • Le chénopode, appelé vulgairement patte d'oie ou ansérine, doit ce nom à la disposition de ses feuilles ; l’ambrosie en est une espèce. — (Eugène Cortambert, Physiographie. Description générale de la nature, pour servir d'introduction aux sciences géographiques, Paris : chez Ch. Piquet & chez Veuve Kilian, 1836, p.354)
    • À la suite de la tour nº 11 est la tour nº 40, dite de Cahusac, qui présente une disposition curieuse. Le chemin de ronde tourne à l’entour, et est couvert par un portique ; […]. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  3. (Absolument) (Rhétorique) Arrangement des parties dont un discours est composé.
    • La rhétorique a trois parties : l’invention, la disposition et l’élocution.
  4. Tendance, acheminement à quelque chose de plus ou moins prochain, à une modification ou altération.
    • La taille de cet enfant accuse une disposition à se déformer.
    • On appelle diathèse en médecine la disposition du corps à contracter telle ou telle maladie.
  5. (En particulier) État bon ou mauvais du tempérament ou de la santé.
    • Le climat influe beaucoup sur la disposition habituelle du corps.
    • Être en bonne disposition ; être en mauvaise disposition.
  6. (Surtout au pluriel) Inclination, aptitude.
    • Cependant, en constatant quelques malheureuses dispositions de celui qu'elle ne nomme jamais, elle n'en dit pas de mal un instant. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
    • C’est un enfant qui a beaucoup de disposition au bien. — Il a de grandes dispositions à l’étude, pour l’étude.
    • Naturellement on n’a que trop de disposition au mal.
    • (Absolument) (En bonne part)Cet enfant a des dispositions, beaucoup de dispositions, de grandes dispositions.
  7. Action de régler quelque chose, d’en disposer ou résultat de cette action.
    • Il a laissé la disposition de ses affaires à un tel. - Il en a fait une sage disposition.
    • Par une disposition particulière de la Providence.
  8. (Droit) (Souvent au pluriel) Action de disposer de son bien, ainsi que de tout acte par lequel on en dispose.
    • Par la disposition qu’il a faite de son bien, ou, simplement, Par la disposition de son bien.
    • Selon la disposition qu’il avait faite en mourant.
    • Dispositions entre vifs. - Dispositions à cause de mort.
    • Faire ses dispositions testamentaires, ses dernières dispositions.
  9. (Droit) Chacun des points que règle ou que décide une loi, une ordonnance, un arrêté, un jugement, un arrêt, etc.
    • Les dispositions d’une loi, d’une ordonnance.
    • La disposition que renferme cet article est très claire.
  10. (Jamais au pluriel) Pouvoir, faculté de disposer de quelqu’un ou de quelque chose.
    • L’envie de s’encanailler sexuellement auprès d'un « wesh wesh » de banlieue était passée pour la pulpeuse Marjorie qui s'orientait davantage vers une vie de « Marie-Chantal » à la disposition d'une moitié politicienne. — (Marek Corbel, Il était une fois 1945, Marseille : IS Édition, 2013, règle n°1)
    • Ce ministre a la disposition de beaucoup d’emplois, de sommes considérables.
  11. (Au pluriel) Préparatifs.
    • Prendre ses dispositions pour partir.
    • Prendre toutes les dispositions nécessaires.
  12. (Au pluriel) Sentiments où l’on est à l’égard de quelqu’un ou de quelque chose.
    • C’est un homme qui a de très bonnes dispositions pour vous.
    • Je l’ai laissé dans les meilleures dispositions à votre égard.
    • Je veux d’abord m’assurer de leurs dispositions. - Sonder les dispositions de quelqu’un.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin dispositio. → voir dispose et -tion

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
disposition
\ˌdɪs.pə.ˈzɪ.ʃən\
dispositions
\ˌdɪs.pə.ˈzɪ.ʃənz\

disposition

  1. Disposition, arrangement.
  2. Disposition, tendance.
  3. Disposition, tempérament.
    • sunny disposition

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]