divarvelezh

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De marv (« mort ») avec le préfixe di- et le suffixe -elezh.

Nom commun [modifier le wikicode]

divarvelezh \di.var.ˈvɛːl.ɛs\ féminin

  1. Immortalité.
    • Kredenn an dreuz-vuhez a zo stag outi dre natur ar gredenn e divarvelez an ene. — (Meven Mordiern, Notennou diwar-benn ar Gelted koz, o istor hag o sevenadur, traduit par Abherve, in Ar Vro, 9/6, miz Eost 1912, p. 88)
      La croyance en la survie est liée par nature à la croyance en l’immortalité de l’âme.
    • [...] eñ hag en deus diskaret ar maro ha lakaet ar vuhez hag an divarvelezh da splannañ dre an Aviel [...]. — (Ar Bibl santel - oberoù, lizheroù, diskuliadur, traduit sous la direction de Maodez Glanndour, Al Liamm, p. 1971, p.491)
      [...]lui, qui a détruit la mort, et fait resplendir la vie et l’immortalité par l’annonce de l’Évangile [...].
    • Mervel a ra Enkidu ha trist meurbet en em gav Gilgamesh. Kantren a ra neuze war glask sekred an divarvelezh. — (Malo Bouessel du Bourg, Petra nevez ?, in Al Liamm, niv 404, Mae-Mezheven 2014, p. 102)
      Enkidu meurt et Gilgamesh se retrouve extrêmement triste. Il vagabonde alors à la recherche du secret de l’immortalité.

Antonymes[modifier le wikicode]