dolence

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Dolence

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin dolens.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dolence dolences
\dɔ.lɑ̃s\

dolence \dɔ.lɑ̃s\ féminin

  1. (Littéraire) État, expression de douleur plaintive.
    • C’étaient des faces pâles, de la même pâleur, qu’elles fussent vieilles ou jeunes ; l’égalité de la discipline, l’uniformité des costumes monotonisait leurs expressions diverses, – haines, remords, colères, espérances vaincues, – en une même dolence banale. — (Catulle Mendès, La Première Maîtresse, G. Charpentier, 1887, p. 298)
    • L’inconnue, vêtue de noir, élégante de corps, ne portait ni crêpe ni voile. Quelque chose de veuf cependant émanait d’elle, un deuil que ne révélait extérieurement aucune des étoffes consacrées, mais qui était douloureux, toujours présent dans le vague pensif des yeux, sous la pâleur du front, dans la dolence des attitudes. — (Jules Case, L'Étranger, P. Ollendorff, 1891, p. 49-50)
    • M. Paul Verlaine est un prodigieux ouvrier qui a vidé son âme de pensées ou d’images, et ouvre des assonances d’une légèreté et d’une dolence fluides. — (Ernest Raynaud, La Mêlée symboliste : portraits et souvenirs. I. 1870-1890, La Renaissance du livre, 1920, p. 53)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]