domaine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin dominium (« propriété ») de dominus (« maitre (de maison) ») et domus (« maison »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
domaine domaines
\dɔ.mɛn\

domaine \dɔ.mɛn\ masculin

  1. Propriété d’une assez vaste étendue et contenant des biens-fonds de diverse nature.
    • Tant qu’il n’était pas appelé au loin par la guerre contre les Saxons, les Bretons, ou les Goths de la Septimanie, Chlother employait son temps à se promener d’un domaine à l’autre. (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568))
    • Dans ce département où la propriété est si morcelée qu'il ne contient peut-être pas vingt domaines de 10 hectares, est-ce le désir de ne pas diviser les héritages qui pousse de plus en plus les ménages au malthusianisme? (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (En particulier) Ce qui appartient à l'État ou au souverain.
    • Carcassonne alors fit partie du domaine royal, et un sénéchal y commandait pour le roi de France. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Il faudrait écrire un livre si l'on voulait entrer dans le détail des considérations philologiques qui plaident pour un développement sérieux des études relatives aux idiomes populaires répandus sur toute la surface du domaine français. (E. de Chambure, Glossaire du Morvan, Paris, H. Champion & Autun, Dejussieu père & fils, 1878, p.XIX)
  3. (Droit) Ensemble des biens qui appartiennent collectivement à la nation, à l’état, et qui sont inaliénables et imprescriptibles.
    • Les chemins, les rues, les ports, les fleuves, et en général toutes les choses qui ne sont pas susceptibles d’une possession privée, appartiennent au domaine public.
    • Direction ou Administration générale de l’enregistrement et des domaines.
    • Le domaine de la couronne, biens qui faisaient partie de la liste civile et dont les revenus se versaient au trésor de la couronne.
    • Le domaine privé, les biens qui étaient la propriété privée du souverain, à quelque titre que ce fût.
    • Le domaine privé de l’État, biens appartenant à la nation, mais qui, n’étant pas affectés à un usage public, sont à la disposition de l’état et peuvent, en de certains cas, être aliénés.
  4. Territoire colonial faisant partie des possessions coloniales d’un pays.
    • Le domaine africain de la France.
  5. (Figuré) Secteur ; branche ; registre.
    • D'autres auteurs ont été plus loin dans le domaine des suppositions. (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p.15)
    • Vivès écrivait en 1990 que la composition nominale du français s'avérait un domaine d'une complexité insoupçonnable à première vue. (Pierre J. L. Arnaud, Les composés Timbre-poste, Presses Universitaires Lyon, 2003, p.1)
    • La purification de l'eau touche deux domaines très différents selon que l'on veuille la consommer ou qu'il s'agisse d'un rejet d’eaux usées dans l'environnement. (Claude Friedli, Chimie générale pour ingénieur, PPUR presses polytechniques, 2002, p.295)
    • Il œuvre dans le domaine du plein air (randonnée pédestre, escalade, vélo, ski de fond, etc.) depuis une quinzaine d'années et a été recherchiste pour l'émission de télévision Oxygène (1992-1993). (Yves Seguin, Randonnée pédestre à Laval, Ulysse, 2014, à propos de l'auteur)
  6. (Figuré) Compétence.
    • Cela n’est point de mon domaine.
  7. (Internet) Ensemble d'adresses faisant l'objet d'une gestion commune.
  8. (Bases de données) Ensemble des différentes valeurs que peut prendre un champ.
  9. (Mathématiques) (Topologie) Ensemble ouvert et connexe par arcs dans le corps des nombres complexes.

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Holonymes[modifier]

  • type (Bases de données)

Méronymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Adjectif[modifier]

domaine \Prononciation ?\

  1. Variante de demaine.

Références[modifier]

Ancien occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Du latin dominium.

Nom commun[modifier]

domaine masculin

  1. Domaine

Synonymes[modifier]

Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844