donner le ton

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Voir ton.

Locution verbale [modifier le wikicode]

donner le ton \dɔ.ne lə tɔ̃\

  1. (Musique) Marquer en chantant, ou en touchant un instrument, le ton dans lequel on doit chanter.
  2. (Figuré) (Par extension) Proposer ou apporter ses idées, sa manière de voir ou de penser.
    • Jadis, l’hédonisme était suspect. Cette mentalité s’est longtemps maintenue, là encore, par la double culture laïque et chrétienne, fondée sur le travail, l’effort et l’ascèse. [...] Depuis, bonheur, bien-être et jouissance sont devenues des absolus. « Je me suis fait plaisir », entend-on. Un tel aveu, autrefois, aurait été indécent. Maintenant, il donne le ton. — (Jean Sévillia, Moralement correct, Paris, Perrin, 2007)
    • Très tôt, le président de la République a donné le ton de ce qui allait être une particularité de son mandat sur le front de l’emploi : en Macronie, finalement, on parle beaucoup de travail mais peu de chômage. — (Sarah Belouezzane , « Le chômage, la Macronie y pense toujours, et n’en parle (presque) jamais », Le Monde. Mis en ligne le 26 octobre 2018)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]