dornañ

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Breton[modifier]

Étymologie[modifier]

Du moyen breton dornaff (« battre »)[1], du vieux breton a dorn (« qui bat (le blé) »)[2] : de dorn (« main ») avec le suffixe -añ.
À comparer avec le verbe gallois dyrnu (sens identique).

Verbe [modifier]

dornañ \ˈdɔr.nã\ intransitif ou transitif direct (conjugaison)

  1. Battre (le blé, le froment, l’avoine, l’orge, etc).
    • — Sell ! Yun, ha dont a ri da zornañ warcʼhoazh, e-lecʼh chom amañ, war beg an duchenn, da zigeriñ da cʼhenou ? [...]
      — N’ouzon ket dornañ. [...]
      — Ha cʼhwi a vezo ivez o tornañ ? a cʼhoulennas Yun.
      — (Jakez Riou, Geotenn ar Wercʼhez, Éditions Al Liamm, 1957, p. 32)
      — Tiens ! Yun, viendras-tu battre demain, au lieu de rester ici au sommet de la colline, à bayer du bec ? [...]
      — Je ne sais pas battre. [...]
      — Et vous serez aussi au battage ? demanda Yun.
    • Gwechall e veze dornet an ed gand ar cʼhwist. — (Jules Gros, Le Trésor du Breton parlé - 2 : Dictionnaire breton-français des expressions figurées, Librairie Bretonne Giraudon, 1977, p. 185)
      Autrefois on battait le blé au fléau.
  2. Battre, frapper.
    • ’N em lakaat a reas da dornañ anezhañ gant kement a gounnar ma kouezhe en dour diouti, evel ur gaouad glav arnev [...]. — (Anatol ar  Braz, Mojenn an Ankou, traduit par Erwan ar  Moal, Mouladurioù Hor Yezh, 1986, p. 44)
      Elle se mit à le battre avec tant d’acharnement que la sueur tombait d’elle comme une pluie d’orage [...].
    • Me na chomjen ket gand eur gwaz a zornje ahanon er giz-se. — (Jules Gros, Le Trésor du Breton parlé - 2 : Dictionnaire breton-français des expressions figurées, Librairie Bretonne Giraudon, 1977, p. 185)
      Moi, je ne resterais pas avec un mari qui me battrait comme cela.
  3. (Par extension) Débiter (des injures, des mensonges).

Dérivés[modifier]

Références[modifier]

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499 Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « CATH » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  2. Léon FleuriotA Dictionary of Old Breton - Dictionnaire du Vieux Breton - Part I, Toronto, 1985 Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « DVB-I » est défini plusieurs fois avec des contenus différents