dotation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin médiéval dotatio.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dotation dotations
\dɔ.ta.sjɔ̃\

dotation \dɔ.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de doter un établissement d’utilité publique, un corps, etc.
    • La dotation de la Légion d’honneur.
  2. (Par extension) Le fonds, le revenu assigné à cet effet.
    • L’accumulation des critères et l’émiettement des dotations et sous-dotations ne permettent plus de percevoir la direction principale de la péréquation, quand les choix devenus trop nombreux ne se neutralisent pas mutuellement. — (Alain Guengant, ‎Jean-Michel Uhaldeborde, Crise et réforme des finances locales, 1989)
  3. (Histoire) Biens ou revenus attribués, à titre de récompense nationale, à certains personnages de l’État.
    • Il luttait depuis dix ans avec des liquidateurs et des diplomates, avec les tribunaux prussiens et bavarois pour se maintenir dans la possession contestée de ces malheureuses dotations. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
    • Le roi, en 1837, ne put parvenir à faire doter le duc de Nemours : le pamphlétaire Cormenin avait trop vigoureusement attaqué cette dotation ; […]. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
  4. (Sports hippiques) Allocation d'une course hippique.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin dotatio.

Nom commun [modifier le wikicode]

dotation féminin

  1. Dotation.

Variantes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage