draconien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Adjectif 1) Dérivé de Dracon, avec le suffixe -ien, par allusion au législateur athénien qui a rédigé vers 621 avant notre ère un code resté célèbre par sa sévérité.
(Adjectif 2) De même formation mais ici dérivé du latin draco (« dragon ») apparenté au précédent.

Adjectif 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin draconien
\dʁa.kɔ.njɛ̃\
draconiens
\dʁa.kɔ.njɛ̃\
Féminin draconienne
\dʁa.kɔ.njɛn\
draconiennes
\dʁa.kɔ.njɛn\

draconien \dʁa.kɔ.njɛ̃\ masculin

  1. Qui est d’une excessive sévérité.
    • Mais cette Novelle marque une régression dans la voie de la répression de l’eunuchat. Estimant l’ancienne législation trop draconienne, Léon VI abolissait la peine du talion contre les opérateurs et adoucissait les autres pénalités. — (Études byzantines, Institut français d’études byzantines, 1943, volumes 1-2, page 200)
    • Pierre Laval avait remplacé Doumergue, fin 1934. Il pensait résoudre les problèmes financiers et économiques par la déflation. Il prit des mesures draconiennes. — (Édouard Bled, Mes écoles, Robert Laffont, 1977, page 288)

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin draconien
\dʁa.kɔ.njɛ̃\
draconiens
\dʁa.kɔ.njɛ̃\
Féminin draconienne
\dʁa.kɔ.njɛn\
draconiennes
\dʁa.kɔ.njɛn\

draconien \dʁa.kɔ.njɛ̃\ masculin

  1. Qui ressemble à un dragon.
    • À entrevoir, de plus en plus près d'elle, sous l'eau hideuse, cette tête draconienne, cette gueule mâchant l'écume. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]