drague

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : dragué

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom 1, nom 2) Le sens initial est « filet pour pêcher à la traîne », de l’anglais drag (« crochet, filet »), du verbe to drag, « traîner ». Le sens argotique est probablement métaphorique : « le charlatan essayant d'attirer, de prendre des victimes comme dans une nasse[1]. »
(Nom 3) (1961) Déverbal de draguer.

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
drague dragues
\dʁaɡ\

drague \dʁaɡ\ féminin

  1. Filet muni d’un racloir servant à la pêche à la traîne.
    • La drague rapporte de ces profondeurs, parfois en surprenante abondance, des dents de requins et des caisses tympaniques de baleines. — (Lapparent, Abr. géol., 1886, p. 42)
    • Le ravageur puise, à l’aide d’une longue drague, le sable de rivière sous la vase ; puis le recueillant dans de grandes sébiles de bois. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    1. Racloire en fer adaptée au filet qui sert à racler le fond de la mer et dont on se sert dans la pêche aux huîtres et dans celle des moules.
      • Nos dragages pratiqués suivant une technique un peu nouvelle avec de vieilles dragues réformées, nous permirent de rapporter de nombreux et très volumineux échantillons géologiques. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. Câble lesté de grappins de fer qu'on promène au fond de l'eau.
    • Il y avait alors plus de trois jours et trois nuits que nous n'avions rien bu ni mangé (…). Nous fîmes une espèce de drague en plantant quelques clous (…) dans deux pièces de bois (…) nous les jetâmes dans la cabine et les promenâmes ça et là, avec le faible espoir d'accrocher quelque article qui pût servir à notre nourriture. — (Baudel., Avent. Pym, 1858, p. 119)
  3. Synonyme de dragueur (bateau faisant des opérations de dragage).
  4. (Argot) Vente de camelote, de remèdes charlatanesques.
  5. Fonds de commerce ou état de saltimbanque ; attirail d'escamoteur. — (Delvau, 1866)
    • Il avait pris des associés et monté une drague. — (J. Vallès ds L. Rigaud, Dict. jargon paris., 1878, p. 125)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
drague dragues
\dʁaɡ\

drague \dʁaɡ\ masculin

  1. (Argot) Celui qui vend de la drague, des plantes médicinales.
    • Les « dragues » sont les descendants stylisés de l'ancien marchand d'orviétan. — (A. Breffort ds L. Rigaud, Dict. jargon paris., 1878, p. 125)
  2. (Argot) Médecin.
    • J'ai poissé la fauf d'un drague, j'ai volé la tabatière d'un médecin. — (Dictionnaire complet de l'argot, 1844, p. 41)

Synonymes[modifier]

Nom commun 3[modifier]

Singulier Pluriel
drague dragues
\dʁaɡ\

drague \dʁaɡ\ féminin

  1. Recherche d’une aventure sexuelle.
    • Oser la drague et le sexe gay. — (titre de livre de Raphael Moreno)
  2. Tentative de séduction.
    • X. ignore encore les règles du jeu de la drague, et se trouve encore empêtrée dans des tabous et des principes rigides, en rapport avec son type d'éducation.

Synonymes[modifier]

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe draguer
Indicatif Présent je drague
il/elle/on drague
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je drague
qu’il/elle/on drague
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
drague

drague \dʁaɡ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de draguer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de draguer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de draguer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de draguer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de draguer.

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Féminin de drag (« dragon »). Le français moderne utilise dragon (de vertu, en jupon) au masculin, pour décrire une forte femme (désagréable, menaçante). Note : Godefroy lui donne le sens premier de « pie » et celui, second, de « sorcière ».

Nom commun [modifier]

drague \Prononciation ?\ féminin

  1. Sorcière.

Références[modifier]