drappus

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot gaulois [1] sans correspondant celtique ; apparenté à dropax « onguent épilatoire », drupa « drupe », au lituanien drãpanos « linge », sanscrit drāpíḥ « manteau », tchèque drápat « gratter, écorcher ».
Premières attestations : vie siècle, Vie de Césaire d’Arles[1] (= Vita Caesarii Arelatensis)[2], Not. Tir. tab. 99, nº 62ª[3] ; viie s., Oribase, Oribasii uersio latina[4].

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif drappus drappī
Vocatif drappe drappī
Accusatif drappum drappōs
Génitif drappī drappōrum
Datif drappō drappīs
Ablatif drappō drappīs

drappus \Prononciation ?\ masculin

  1. Lambeau d’étoffe.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Vie de Césaire d’Arles, Paris, éd. du Cerf, 2010, in-16, 357 pages + 1 planche ; introduction, établissement du texte et traduction par Marie-Josée Delage et Marc Heijmans. Le livre I a été écrit par trois évêques : Cyprien (Toulon), Firmin (Uzès) et Vivence ; le livre II par le prêtre Messien et le diacre Étienne.
  2. Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, art. « drap », Paris, La Différence, 2004, p. 123.
  3. Commentarii notarum tironianarum – édition de Wilhelm Schmitz sous le titre Commentarii notarum tironianarum cum prolegomenis adnotationibus criticis et exegeticis notarumque indice alphabetico, Leipzig, Teubner, 1893, 117 p. et 123 tab. in-fol. ; manuscrit daté de 800-850, copié sur des modèles remontant à v. 500-510.
  4. Alfred Ernout et Antoine Meillet, Dictionnaire étymologique de la langue latine : histoire des mots, 4e éd. éditée par Jacques André, Paris, Klincksieck, 1985 [4e éd. 1967 ; 1re éd. 1932].