drouine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1) Mot du patois cauchois.
(2) Du breton drouin (« havresac »)

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
drouine drouines
\dʁwin\

drouine \dʁwin\ féminin

  1. Poupée.
    • Ma mère m’offrait plein de poupées, oui. Avec un peu de commisération, comme une concession à la faiblesse de mon âge, mais sans rechigner puisque c’est moi qui les réclame. Interdiction toutefois de sortir avec landau et poupard, attributs ridicules. Les drouines, poupées en patois, ça reste à la maison. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 341)

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
drouine drouines
\dʁwin\

drouine \dʁwin\ féminin

  1. (Désuet) Havresac porté sur le dos par les chaudronniers de campagne pour y mettre leurs outils.
    • On donne le nom de Chauderonniers au sifflet à ces ouvriers d'Auvergne qui courent la province, […]. Ils portent ordinairement leur bagage sur leur dos dans une drouine ou sac de peau, ils courent les petites villes & les villages pour raccommoder les ustensiles & batteries de cuisine, de cuivre ou de fer. — (« Chauderonnier », dans le Dictionnaire raisonné universel des arts et métiers, par Philippe Macquer (1766), nouvelle édition corrigée & augmentée par l'Abbé Jaubert, tome 1, Paris : chez P. Fr. Didot jeune, 1773, p. 475)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Hubert Mansion, 101 mots à sauver du français d’Amérique, Les éditions Michel Brûlé, Boisbriand, 2008
  • Inspiré du Dictionnaire encyclopédique Quillet, Paris, 1934.