eczémateux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir eczéma

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin eczémateux
\ɛɡ.ze.ma.tø\
Féminin eczémateuse
\ɛɡ.ze.ma.tøz\
eczémateuses
\ɛɡ.ze.ma.tøz\

eczémateux \ɛɡ.ze.ma.tø\ masculin

  1. (Médecine) Qui a rapport à l’eczéma.
    • On peut sinon hériter d’une affection eczémateuse, au moins hériter de l’organisation qui favorise son développement. — (Alphonse Devergie, Traité pratique des maladies de la peau, V. Masson et fils, 1863, page 130)
    • Toutefois, si l’herpès des lèvres ou les boutons de fièvre avaient un caractère eczémateux, il serait indispensable d’apporter à vos soins un peu plus d’attention. — (Liane de Pougy (dir.), L’Art d’être jolie, no 25, 14 janvier 1905, page 379)
  2. Touché par l’eczéma.
    • […] un monsieur pas beau, ma foi, avec de vilains yeux, une sale bouche, et un nez surabondamment eczémateux. — (Alphonse Allais, À se tordre : L’Embrasseur, Paul Ollendorff, 1891, page 103)
    • Pourtant, Ninette Rubis, qui n’était pas une femme absolument comme les autres, détailla un moment le teint rouge et eczémateux du riche banquier, son petit ventre en pointe, ses cheveux grisonnants et rares… et elle hésita, sachant bien à quoi son acceptation l’exposait. — (Richard O'Monroy, Cocardes et dentelles, C. Lévy, 1898, page 223)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
eczémateux
\ɛɡ.ze.ma.tø\

eczémateux \ɛɡ.ze.ma.tø\ masculin (pour une femme on dit : eczémateuse) singulier et pluriel identiques

  1. (Par substantivation) Personne malade de l’eczéma.
    • Faut-il donner de l’arsenic aux eczémateux ? — (Louis-Anne-Jean Brocq, Le Traitement des eczémateux, 1888, page 16)
    • Il n’est pas rare de voir des eczémateux dégoûtés de la vie et bannis de la société, devenir la proie de la manie ou chercher à s’évader de l’existence par le suicide. — (Ernest Morin, Hygiène et traitement des maladies de la peau, 1893, page 43)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]