eed

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Eed

Afrikaans[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

eed \Prononciation ?\

  1. Serment.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • Afrique du Sud (Johannesbourg) : écouter « eed »

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Pluriel
eden

eed \Prononciation ?\ masculin

  1. Serment.
    • daar zou ik een eed op willen doen : j’en jurerais
    • hij zwoer een dure eed : il jura solennellement
    • een eed op de bijbel afleggen : jurer sur la Bible
    • een eed afleggen : prêter serment
    • iemand een eed afnemen : faire prêter serment à quelqu’un, recevoir le serment
    • zijn eed breken : violer son serment
    • iemand van zijn eed ontheffen : délier quelqu’un de son serment
    • iemand onder ede horen : faire témoigner quelqu’un sous serment
    • onder ede staan : témoigner sous serment
    • onder ede : sous serment, sous la foi du serment
    • aanvullende eed : serment supplétoire

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,6 % des Flamands,
  • 97,9 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • Pays-Bas : écouter « eed »

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]