embastiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1429) → voir en- et Bastille

Verbe[modifier]

embastiller \ɑ̃.bas.ti.je\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Histoire) Mettre à la Bastille.
    • Un soir on ramassa dans un tripot un petit mauvais sujet qu’on mit à la Bastille, sus le nom de l’abbé boiteux. […] Sainte-Foix témoigna le regret qu’on eût embastillé un séminariste qui faisait un si bon modèle pour les officiers de dragons. (Hippolyte Castille, Le Prince de Talleyrand, 1857)
  2. (Par extension) (Vieilli ou Plaisant) Emprisonner.
    • Faire embastiller le monsieur, comme l’avait fait mon prédécesseur, fut pour moi l’affaire d’une demi-heure. (Touchatout, Mémoires d’un préfet de police, 1885)
    • La Corée du Nord embastille un Américain pour faire chanter Washington (Titre d’un article du Figaro, 2 mai 2013)

Synonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Références[modifier]