embastiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1429) → voir en- et Bastille

Verbe [modifier]

embastiller \ɑ̃.bas.ti.je\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Histoire) Mettre à la Bastille.
    • Un soir on ramassa dans un tripot un petit mauvais sujet qu’on mit à la Bastille, sus le nom de l’abbé boiteux. […] Sainte-Foix témoigna le regret qu’on eût embastillé un séminariste qui faisait un si bon modèle pour les officiers de dragons. — (Hippolyte Castille, Le Prince de Talleyrand, 1857)
  2. (Par extension) (Vieilli ou Plaisant) Emprisonner.
    • Faire embastiller le monsieur, comme l’avait fait mon prédécesseur, fut pour moi l’affaire d’une demi-heure. — (Touchatout, Mémoires d’un préfet de police, 1885)
    • La Corée du Nord embastille un Américain pour faire chanter Washington — (Titre d’un article du Figaro, 2 mai 2013)

Synonymes[modifier]


Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Références[modifier]