embrun

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Embrun

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’occitan embrum, déverbal de embruma (« bruiner »), correspondant à embrumer.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
embrun embruns
\ɑ̃.bʁœ̃\

embrun \ɑ̃.bʁœ̃\ masculin

  1. (Surtout au pluriel) Pluie fine que forme ou que projette la vague en déferlant.
    • Jasper Hobson regarda à travers les embruns qui passaient au-dessus de lui comme des nappes liquides. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Il fallait le voir, debout à la barre, sa figure sombre frappée par les embruns, enlever sa chaloupe qui se cabrait sur la houle. — (Octave Mirbeau, Les Eaux muettes dans Lettres de ma chaumière, A. Laurent, 1886, p. 112)
    • Brusquement, au coin de la rue, le vent le souffleta, un embrun âpre le couvrit de poussière d’eau ; il aperçut la plage minuscule, tout en galets, que la marée, par vagues courtes et drues, couvrait presque jusqu’à battre le pied des falaises. — (Paul Margueritte, À la mer, 1895, III)
    • Les rafales d’une violence inouïe, accès de colère de Wottan ou de Thor, tombent des hauteurs en sifflant et soulèvent des tourbillons d’embruns qui sillonnent la mer. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (Figuré) Crachin, fine pluie de quelque chose.
    • Et nos corps écorchés s’immolaient en riant sous les embruns glacés d’une chambre océan. — (Hubert-Félix Thiéfaine, Un automne à Tanger dans Chroniques bluesymentales, 1990)
    • Clémentine pouffa et, comme elle avait oublié de mettre sa main devant sa bouche, elle expédia des embruns de fromage autour de son assiette. — (Jacques Bens, Lente sortie de l’ombre, Stock, 1998, p. 178)
    • Les hormones (2,4-D; 2,4-DB; 2,4-MCPA; 2,4-MCPB, fluroxypyr, piclorame...) peuvent provoquer des phytotoxicités importantes par leurs vapeurs ou les embruns de pulvérisation. Il est déconseillé de les utiliser par forte chaleur. — (Éliane Lachuer, Les produits phytosanitaires : Distribution et application, Educagri, 2012, vol. 1, p. 192)


Synonymes[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]