emmurer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De en- et murer.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

emmurer /ɑ̃.my.ʁe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

Léo Taxil-Mystères de la Franc-Maçonnerie-gravure 77.jpg
  1. Enfermer entre des murs.
  2. (Figuré) Emprisonner ; maintenir en prison.
    • Okané, emmurée depuis toujours dans ces méandres de méfiance, de dureté et de haine sentait la coquille de son âme peu à peu se fendre, son cœur s’ouvrir jusqu’à l’éclosion. (Genjirō Yoshida, La Femme de Seisaku, traduit par Hiroto Kano et Ana Lazarée, édition Stalker, 2007, page 27)
    • Je suis emmurée. Emmurée dans ma vie, emmurée dans mon esprit. (Rachel Offen, Le désert des espoirs, Le Manuscrit, 2004, page 33)
  3. Supplicier un condamné, en l'enfermant dans un cachot que l’on mure.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]