emmurer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De murer avec le préfixe en-.

Verbe [modifier le wikicode]

emmurer \ɑ̃.my.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

Où l'on emmure un condamné.
  1. Enfermer entre des murs.
  2. (Figuré) Emprisonner ; maintenir en prison.
    • Okané, emmurée depuis toujours dans ces méandres de méfiance, de dureté et de haine sentait la coquille de son âme peu à peu se fendre, son cœur s’ouvrir jusqu’à l’éclosion. — (Genjirō Yoshida, La Femme de Seisaku, traduit par Hiroto Kano et Ana Lazarée, édition Stalker, 2007, page 27)
    • Je suis emmurée. Emmurée dans ma vie, emmurée dans mon esprit. — (Rachel Offen, Le désert des espoirs, Le Manuscrit, 2004, page 33)
    • Est-ce à dire que cette architecture ait précédé et informé la rédaction ? On s’en enquerra auprès d’un proustologue, le premier intéressé s’étant emmuré dans un silence revêche depuis 1922. — (François Bégaudeau, Antimanuel de littérature, Rosny-sous-Bois : éd. Bréal, 2008, p. 127.)
  3. Supplicier un condamné, en l'enfermant dans un cachot que l’on mure.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]