empiler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

empiler \ɑ̃.pi.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre en pile.
    • Des stères à brûler, des fagots de rondins, des bourrées de coupilles, des tas d'ételles et des « carottes » d'épicéas s'y empilent. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Le fleuve aidait à les porter ensuite jusqu'à Bordeaux : une aquatinte de Louis Burgade, vers 1830, nous montre un portefaix qui décharge une gabarre venue de Langon et empile du faissonnat face au quai Louis XVIII. — (Jacques Sargos, Histoire de la forêt landaise: du désert à l'âge d'or, éd. L'Horizon chimérique, 1997, page 148)
  2. (Figuré) (Familier) Amasser.
    • Oui, nous nous avouons les ennemis de l'ordre, de cet ordre qui ne profite qu'à ceux qui, à force d’exploitation et de roueries, sont parvenus à empiler des millions dans leur coffre-fort. — (Virginie Barbet, dans le journal Égalité du 13 mars 1869 ; cité dans L'Internationale, de Oscar Testut, 1871)
  3. (Figuré) (Familier) Entasser.
    • Dans le wagon où nous nous empilâmes, la conversation — si tant est qu'on puisse appeler conversation un tel échange de cris discords, qui rappelaient ceux de l’urus, du cerf élaphe, de l’ours brun et du lœmmergejer, — en vint sur les braconniers. — (Octave Mirbeau, Paysage d'hiver, dans La vache tachetée, 1918)
  4. (Figuré) (Familier) Duper, tromper.
    • – Dickens rend beaucoup, disait un sauvage.
      – Dickens ne devrait pas compter, rechignait l’autre, c’est une traduction. Le traducteur nous empile.
      — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 101.)
  5. S'empiler : (Figuré) s'ajouter, s'additionner.
    • En pleine crise, alors que les victimes de la COVID-19 augmentent, que les morts s’empilent et que les honnêtes citoyens résistent encore aux appels séditieux des illuminés, qui continuent de faire basculer les esprits fragiles dans une vision apocalyptique de notre planète sous contrôle de forces maléfiques, le premier ministre du Canada, les yeux fixés sur les sondages, se tâte. — (Denise Bombardier, Justin Trudeau joue avec le feu, Le Journal de Québec, 5 janvier 2021)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]