en bon canayen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir Canayen

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

en bon canayen \ɑ̃.bɔ̃.ka.na.jɛ̃\

  1. (Canada) Dans le parler particulier des Canadiens français, par opposition à la norme du français standard.
    • S’il approche encore de ma soeur, il va « manger une volée », comme on dit en bon canayen.
    • Bref, il n’est pas là où il faudrait qu’il soit. En bon canayen, il n’a pas d’affaire là. — (Cyberpresse, 2 février 2007)
  2. (Canada) souvent (Par plaisanterie) En des termes simples ou populaires que tout Québécois va comprendre, par opposition à une langue étrangère, à un mot technique ou à un mot français peu usité (par exemple une recommandation officielle).
    • URL est une abréviation qui signifie « Uniform Resource Locator ». En bon canayen, c’est tout simplement une adresse d’un site accessible sur l’internet. — (Groupe de discussion Globetrotter, 7 mai 2001)
    • – Monsieur, si vous n’avez pas de billet, je devrai verbaliser. (Ça, en bon canayen français, ça veut dire « Mon gars, m’en va te donner un ticket »). — (Un Québécois à Paris, 19 décembre 2006)
    • On dirait qu’on a décidé de mettre sur toutes les voitures des chauffe-moteurs (« block heater » en bon canayen!) mais de leur enlever leur klaxon! — (La Revue, 1er avril 2002)
  3. (Canada) (Par plaisanterie) (Ironique) (Utilisé par un locuteur qui est conscient de ne pas utiliser un mot français par ignorance.)
    • Il a eu pas mal d'« exposure », comme on dit en bon canayen! — (Marie-Christine Lavoie, Le blogue de Patrick Lagacé, 15 mai 2006)

Voir aussi[modifier le wikicode]